Marc DOVERO
Psychothérapeute Corporel et Emotionnel Paris 8è
Docteur en Psychologie Clinique
Psychothérapeute à Paris 8è
Docteur en Psychologie
Marc DOVERO
Psychothérapeute Corporel et Emotionnel Paris 8è
Docteur en Psychologie Clinique
Psychothérapeute à Paris 8è
Docteur en Psychologie

Numéro Adeli : 759353626

EEMAN : L' AUTRE GENIE DE LA PSYCHOTHERAPIE CORPORELLE

Articles

Dès 1922 , Eeman a exploré et construit en pionnier les grands axes de la psychothérapie contemporaine . Remarquable par son aspect novateur, son oeuvre s'articule autour de la notion d'énergie et de son utilisation en thérapie . Il est rarissime dans l'histoire de la psychothérapie de rencontrer un esprit doué d'une telle capacité créative , capable de réunir des techniques apparemment si différentes que la visualisation et l'abréaction , l'imagerie mentale et la respiration , les états modifiés de conscience et les manipulations corporelles . Eeman nous montre que la psychothérapie peut créer un champ unifié  où les approches différentes , loin de s'opposer en querelles de chapelle , permettent au thérapeute d'aborder la personne et sa souffrance à plusieurs niveaux.

COMMENT FAVORISER L'EMERGENCE DES EMOTIONS

 L' objectif d'Eeman fut dès le début de sa carrière d'induire et de permettre l'émergence des émotions  . Dès 1918 , en contact avec le docteur Ramsbotton , psychanalyste , Eeman  saisit l'importance de l'association libre et du traitement psychanalytique . Il se demande alors si l'émergence peut être induite plus rapidement et de façon plus spécifique  . Son apport spécifique à la psychothérapie corporelle et émotionnelle est une technique baptisée " myognose ".  La myognose présente un aspect corporel  dans la mesure où le psychothérapeute effectue certaines manoeuvres .

Comme le notait Eeman  le fait de rendre consciente toute contraction ou inhibition mécanique ( effet ) tend à rendre conscient le facteur psychique caché qui l'a créée ( cause ) . L'objet de la myognose est donc de rendre le sujet conscient des facteurs psychiques  ( traumatismes, événements, climats émotionnels ) créateurs de tensions et d ' inhibitions corporelles et respiratoires . 

Les techniques de myognose effectuées au niveau respiratoire démontrent l' importance primordiale des causes psychiques sur l'inhibition respiratoire , où la respiration devient de plus en  plus thoracique et de plus en plus limitée sans que le sujet en ait conscience. Le but du thérapeute est de lui permettre de devenir conscient de ses contractions inconscientes limitant à la fois l'inspiration et l'expiration . La perspective de la myognose à ce niveau est " d'ouvrir " le sujet à sa respiration de la base du cou jusqu'au pubis . 

EMERGENCE et REGRESSION

Si l'émergence des émotions est le résultat normal de la myognose , le facteur fondamental de la guérison  est repenser , revivre , se souvenir " . Le revécu de la situation traumatique  ou des moments problématiques , doit se dérouler selon certains critères : 

1) le patient doit délibérement revivre l'émergence dans la forme exacte et au moment précis où elle se produit spontanément. Dans un premier temps ; l'adhésion à l'émotion est indispensable .

2) Il doit la revivre selon son propre point de vue et non pas d'après celui du thérapeute 

 3)  Il doit la revivre à partir de son point de vue présent , au moment de l'émergence 

4) Il doit la revivre plusieurs fois , en revoyant la scène problématique comme un film , en repartant vers le passé , puis en retournant vers le présent jusqu'à ce que les réactions émotionnelles disparaissent et que la neutralité  par rapport à cet évènement soit installée .

5) Le patient doit être totalement relaxé  à la fois localement et globalement . 

Ces critères sont d'une importance fondamentale et représentent la garantie que le moment problématique , qui peut être une période plus ou moins  longue  ou un événement traumatique sont devenus neutres pour la personne . Elle peut alors y repenser , les revivre , les ressentir sans émotions . 

Nous pouvons vérifier l'importance pour Eeman de l'abréaction , en cela  il est proche de la méthode cathartique  des origines de la psychanalyse ou des thérapies émotionnelles  plus récentes .

L'importance du revécu émotionnel intégral est primordiale pour que les émotions douloureuses de ce moment puissent s'exprimer . L' émergence , c'est avant tout l'expression complète de l'émotion .  Le patient  ne parle pas au sujet de son passé, il le revit . Le génie d'Eeman fut de faire intervenir certains paramètres que bon  nombre de psychothérapies émotionnelles n'ont pas perçus .

Le fait  de permettre au sujet de revivre sa souffrance ne suffit pas , elle doit être vécue à partir du moment présent et du point de vue actuel du patient . Nous savons en effet que replonger dans sa souffrance n'a aucun effet thérapeutique , c'est d'ailleurs ce que font involontairement certaines personnes qui restent dans la souffrance sans jamais pouvoir la quitter . Le fait de demander à la personne de revivre l'émotion de son propre point de vue actuel permet une première dissociation , indispensable pour que le revécu soit thérapeutique . Revivre l'événement douloureux à partir d'un point de vue actuel , c'est à dire avec la sécurité du moment offert par le thérapeute , est indispensable pour oser se replonger volontairement dans des émotions parfois dramatiques et constitue une précaution thérapeutique nécessaire .


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.