Marc DOVERO
Psychothérapeute Corporel et Emotionnel Paris 8è
Docteur en Psychologie Clinique
Psychothérapeute à Paris 8è
Docteur en Psychologie
Marc DOVERO
Psychothérapeute Corporel et Emotionnel Paris 8è
Docteur en Psychologie Clinique
Psychothérapeute à Paris 8è
Docteur en Psychologie

Numéro Adeli : 759353626

POURQUOI UTILISER L' ENERGIE en THERAPIE

Articles

Je ne sens rien , je me sens vide , ça fourmille, j'ai des vertiges, je suis dans du coton, je plane.  Le problème n'est pas de ressentir des manifestations étranges ( picotements, fourmillements , sensations de courants ), le véritable  problème est de ne pas les ressentir ou de les interpréter comme pathologiques. La capacité à ressentir l'énergie en nous est liée à notre degré de relaxation , de détente musculaire. Quand une personne affirme ne pas ressentir l'énergie  ou nie ce qu'elle ressent , celà signifie qu'elle a besoin de se détendre et d'être réceptive à ce qu'elle expérimente sans juger mentalement . Nous pouvons dire en effet que " l'objet et le  but de la vie doivent être la conscience toujours croissante de l'énergie en nous " . L'intérêt d'une grille de lecture énergétique nous permet de comprendre et d'aborder certains phénomènes qui restent incompréhensibles d'un point de vue  psychologique traditionnel . La lecture d'un point de vue énergétique unifie les divers aspects des symptômes présentés et favorise un traitement autre que symptomatique . Energétique psychique et énergétique corporelle sont indissociables et forment le lien corps -esprit  . Partant d'une vision  globale et systémique nous postulons que l'énergie circule si elle n'est pas empéchée par différentes causes ou blocages à divers niveaux  . Si la capacité subjective à ressentir  les mouvements de l'énergie en nous , à percevoir certains changements émotionnels ,à éprouver des modifications de l'état de conscience est véritable , ces modifications doivent pouvoir se vérifier objectivement.

L ' ENERGIE BIOLOGIQUE

Le modèle de Fröhlich s'intéresse à l'aspect biologique et cellulaire de l'énergie et à sa répartition entre différents modes de vibrations . La notion clé est la  dissipativité , c'est à dire la capacité d'un système biologique à décharger toute l'énergie qu'il reçoit . Quand le  flux énergétique peut s'écouler totalement à travers le système biologique  ,cet écoulement va permettre aux dipoles électriques du système d'osciller sur une fréquence unique de vibrations , définie comme régime de Fröhlich . Quand l'intensité des vibrations atteint un certain seuil , elles s'arrêtent  et apparaissent des solitons qui sont selon  Davydov , des vibrations paticulières. Le mécanisme de Davydov  nous renseigne sur la contraction musculaire qui peut être comprise comme une manière d'emmagasiner de l'énergie en la soustrayant aux facteurs dissipatifs .  En effet une personne présentant une musculature contractée va retenir au niveau de  ses fibres musculaires de l'énergie  encapsulée  sous forme de solitons . Chez  la même personne en état de détente , cette énergie alimenterait le mécanisme de Fröhlich . La tension musculaire va faire fonction de mécanisme de répression des émotions.

LE CHAMP ELECTRODYNAMIQUE

Les travaux de Burr et ceux de Ravitz ont permis d'établir expérimentalement le lien entre le champ énergétique et l'état de conscience du sujet . Ravitz se demanda s'il était possible d'explorer au micro-voltmètre les états de conscience . En 1948 la profondeur de l'hypnose fut mesurée , Ravitz se rendit compte que les mesures du champ électrodynamique  ( qui constitue un moule dans lequel se construit et se maintient la forme physique ) permettaient d'identifier les états émotionnels  et que ceux-ci étaient reflétés dans le champ  et qu'ils pouvaient modifier son état. Il en conclut que " l 'activité émotionnelle et les stimuli de toute sorte entraînent la mobilisation de l'énergie électrique , donc les émotions , les stimuli évoquent la même énergie, les émotions peuvent  être assimilées à l'énergie".  D'autres chercheurs comme Becker et Friedman  confirment les résultats de Ravitz et démontrent l'existence de l'énergie et de son interrelation avec les émotions .

Comme le note Koopman , psychiatre reichienne " on n'insistera jamais assez sur l'importance essentielle d'un champ d'énergie intact et compact . Un champ d'énergie intact est d'une manière fonctionnelle identique à ce que la psychologie nomme les frontières du moi. Il donne à l'individu le sentiment de son identité , de l'estime de soi , de bien être et la capacité d'établir des rapports avec autrui et l'univers"


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.