Marc DOVERO
Psychothérapeute Corporel et Emotionnel Paris 8è
Docteur en Psychologie Clinique
Psychothérapeute à Paris 8è
Docteur en Psychologie
Marc DOVERO
Psychothérapeute Corporel et Emotionnel Paris 8è
Docteur en Psychologie Clinique
Psychothérapeute à Paris 8è
Docteur en Psychologie

Numéro Adeli : 759353626

LA THERAPIE REICHIENNE EST ELLE UNE PSYCHOTHERAPIE ?

Articles

Dans le paysage psychothérapeutique habituel , la psychothérapie est perçue comme un échange exclusivement verbal entre le sujet et le thérapeute . Toutes les approches psychanalytiques , cognitives, humanistes , existentielles répondent à ce critère . Il convient de s'interroger sur les critères susceptibles de définir ce qu'est une psychothérapie .

DEFINITION DE LA PSYCHOTHERAPIE

Selon Strotzka la psychothérapie est un processus interactionnel conscient et planifié visant à influencer des troubles du comportement et des états de souffrance qui dans un consensus ( patient - thérapeute ) sont considérés comme necessitant un traitement , par des moyens psychologiques verbaux et non verbaux , dans le sens d'un but défini , si possible élaboré en commun (  diminution des symptômes  et / ou changement structurel de la personnalité  ) , moyennant des techniques pouvant être enseignées sur la base d'une théorie du comportement normal et pathologique .

Ces quelques points ont le mérite de clarifier ce que nous pouvons nommer une psychothérapie  et méritent un examen attentif

LES CRITERES DE LA PSYCHOTHERAPIE CORPORELLE REICHIENNE

Chacun des termes de cette définition est important car il cadre les niveaux  indispensables pour établir une relation psychothérapeutique  . 

Il faut une véritable demande de la part du sujet qui décide de s'engager dans un processus psychothérapeutique avec un objectif défini : le changement . Dans le cadre  de la psychothérapie reichienne , il s'agira  de la modification de certains traits de caractère ( mécanismes de défense ) et de la diminution significative de la cuirasse musculaire avec la libération de la respiration . 

Nous voyons donc que l'objectif n'est pas seulement la diminution de l'angoisse du moment qui pourrait être réalisée dans le meilleur des cas par un entrainement sportif avec un coach, par des séances de yoga , d'osteopathie , de massage , d'acupuncture. . Ces méthodes ont certes un impact positif sur l'anxiété , mais ce ne sont pas des techniques portées par un référent psychologique et ceci est un point fondamental .

La méthode  et / ou technique utilisées doivent répondre à une théorie psychologique , en l'occurence la psychanalyse et l'analyse du caractère pour la Thérapie Reichienne  . De plus la méthode doit  présenter les critères d'un comportement normal et pathologique , toutes les approches le font ( sauf la thérapie systémique ,et l'hypnose , mais c'est volontaire )  . Les critères du normal et du pathologique , à différencier de la  norme proposée par la société , permettent de poser les  jalons  thérapeutiques ; pour la Thérapie  Reichienne , il s'agit du réflexe orgastique , de la  capacité au  contact émotionnel avec soi et les autres et vont définir cette approche par rapport aux autres . Le patient peut ainsi s'engager avec clarté sur un chemin thérapeutique défini et balisé . 

Un autre point important est le suivant : les techniques thérapeutiques peuvent être transmises et enseignées dans un parcours de formation thérapeutique , car autrement il peut s'agir d'une technique certes géniale trouvée par un praticien mais qui ne peut être transmise et qui disparaitra à la mort du praticien .

Pour l'aspect du  processus interactionnel il faut entendre l'importance du transfert et spécifiquement du transfert négatif que Reich a particulièrement éclairé . Malgré le désir de changement , malgré la participation aux séances , il y a en arrière plan chez tout patient des  trait négatifs correspondant à son caractère spécifique ( trop gentil, trop passif , trop agressif )  ou comptant sur la " merveilleuse technique " de la méthode  qui risquent de faire échouer  le processus thérapeutique  . Il convient de les repérer et de les travailler

Il convient aussi d'être paticulièrement attentif , en raison de l'approche corporelle , qu"elle ne soit pas assimilée par le patient passif à une technique où le praticien  agit comme en ostéopathie , chiropractie , rolfing  . Le rôle principal revient au client ( au sens rogérien ) qui se doit d 'être actif , engagé .

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.